Gustarium

26 août 2020

Liste d’épicerie végane: les essentiels

Quand on adopte une alimentation végane, on doit ajuster dans la foulée nos habitudes culinaires, nos façons de faire… et (dans une certaine mesure) le contenu de notre garde-manger et de notre frigidaire! Quels sont les musts du véganisme, ces ingrédients de base qui permettent de cuisiner des recettes véganes goûteuses, variées et bluffantes? En voici la liste sommaire. Prêt(e)s? À nos stylos et tablettes!

Pour nous sucrer le bec

Exit le miel, qui est directement le fruit du travail des abeilles, et le sucre blanc, dont les processus de blanchiment nécessitent parfois l’usage d’os d’animaux. Pour ravir notre dent sucrée et rehausser avec brio nos desserts sans mettre à mal le monde animal et environnemental, il existe tout un tas d’alternatives véganes succulentes. À inscrire sur notre liste d’épicerie:

  • Sirop d’érable
  • Purée de dattes
  • Sirop d’agave
  • Mélasse
  • Sucre de canne
Pour un effet lacté

Envie d’onctueux lattés ou de plats en sauce? On peut enrichir nos recettes de crème tout en laissant les vaches brouter tranquillement les champs, ou les chèvres bêler à leur guise dans les pâturages. Oui, oui! Car au lieu des produits laitiers animaliers, il suffit de se tourner vers les laits végétaux qui – en prime – sont exempts de lactose (donc, faciles à digérer). Des suggestions:

  • Lait d’amande
  • Lait d’avoine
  • Lait de coco
  • Lait de riz
  • Lait de chanvre
En lieu et place du beurre

Le matin, sur des tartines grillées, les beurres de noix préparés sans produits laitiers sont à la fois nourrissants et décadents (beurre d’arachides, beurre d’amandes, beurre de pistaches, etc.). Même constat pour la margarine végane, à base entre autres d’huile d’olive: elle est délicieuse en plus de nous fournir un bon apport d’omégas-3. À consommer à froid (sur du pain) ou à utiliser pour la cuisson.

En substitution des œufs

Le tofu ferme, haché, assaisonné et cuit dans un poêlon, ressemble à s’y méprendre aux œufs brouillés qu’on sert au petit-déjeuner ou en sandwich. Si on désire plutôt préparer des mousses et des meringues aériennes, il suffit de remplacer les traditionnels blancs d’œufs par l’eau contenue dans les conserves de pois chiches ou l’eau de leur cuisson (appelée aquafaba). La farine de pois chiches permet, quant à elle, de préparer de chouettes omelettes sans jaunes d’œufs. L’agar-agar est imparable pour obtenir des textures gélifiées. Sans oublier les flocons d’avoine et la poudre d’amidon, capables d’épaissir les sauces.

Ces denrées de base permettent d’adapter tout un tas de recettes classiques en recettes véganes. Il est donc recommandé de les ajouter à notre liste d’épicerie, pour en faire les piliers de notre garde-manger végé. Et voici un autre bon filon: s’arrêter au rayon frais de notre épicerie préférée afin de glisser dans notre panier des saucisses, rôtis, fauxmages, cretons et pâtés véganes GUSTA. Ça facilite la vie et la préparation des repas. Et c’est bon à s’en lécher les doigts! #VivementLeVéganisme